20111205-225531.jpg

Article également publié sur AgoraVox.

Quiconque un jour construit une maison passe par la case « Permis de construire », c’est le sésame obligatoire pour pouvoir commencer les travaux. De l’obtention du permis découle un affichage obligatoire qui donne le top départ d’un délais de 2 mois pour toute personne souhaitant faire un recours sur le permis.

Les promoteurs immobiliers sont tenus à la même règle, et il est même fréquent de voir en plus de l’affichage règlementaire des panneaux commerciaux qui mettent en avant la future réalisation.

Ce n’est pas toujours le cas.

Sur un terrain de Mérignac, un promoteur très important de la CUB à obtenu mi juillet 2011 un permis de construire pour un bâtiment de plus de 70 logements au look et format atypique dans le quartier, et curieusement à la date du 29/08 le permis n’est pas affiché et ne l’a jamais été de mémoire de riverains !!

Pourtant le projet est réel, il a été présenté par le promoteur en présence d’élus de la municipalité dans les locaux de la mairie.

Face aux remarques des riverains le promoteur aurait-il préféré profiter du calme de l’été pour permettre au délai de recours qui à commencé de s’écouler, sans même que les riverains n’en soient informés ?

Si cela s’avérait ce serait grave !

Les copropriétaires voisins seront certainement très intéressés de connaitre le projet qui viendra défigurer le quartier. Le nombre de véhicules apportés par ce projet pourrait être de 150, or le promoteur ne prévoit qu’a peine plus de 70 places de parking sur le projet, le reste des véhicules devront trouver place sur l’espace public, ou …. sur les trottoirs, ou… chez les voisins !! Cela est inacceptable !!!

A noter que ces véhicules viendront surcharger une avenue déjà forte étroite lors des croisements, et augmenteront le risque que chaque parent prendra à apporter sa progéniture à la crèche enfantine proche du projet.

En espérant que les riverains se manifesteront assez tôt !

20111205-230109.jpg

Share this nice post: